J 38 - 40

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Mercredi  12 octobre :

On quitte Rotorua par une piste cyclable proche de  route nationale mais nous y roulons au moins en toute sécurité. Par moment elle s’en éloigne et c’est de nouveau un festival de vert, de vache et de mouton. On aura même droit à un très joli lac au milieu de la forêt.

En chemin nous avions prévu la visite du site thermal de Wai-O-Tapu. Petite de marche de 3 km au milieu de lacs fumant multicolores, de rivières d’eau bouillante et d’odeur soufrée.

Nous avons prévu de passer la nuit au camping de Waikité Valley, ce camping disposant de nombreuses piscines d’eau plus ou moins chaude (de 30 à 42 ° C). Ces piscines sont d’ailleurs chauffées par des rivières souterraines provenant de Wao-O-Tapu distant de 8 km. La dernière photo correspond à la résurgence (50/60 l/s à 98 ° C) de la rivière principale, à 150 m du camping. Près de notre tente coule donc une rivière qui nous permettrait de cuire nos œufs à la coque du petit déjeuner.

Cette journée fut une courte étape (46 km) mais elle nous a ravi grave par tout ce que l’on a pu voir et sentir !

J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40
J 38 - 40

Jeudi 13 octobre :

Le moins que l’on puisse dire est que la rivière ne nous a pas réchauffer l’atmosphère pendant la nuit. Le froid et l’humidité ont été présents toute la nuit.

Au matin un brouillard compact nous entoure mais l’on sent tout de même que la journée va être ensoleillée et ce fut le cas.

Avant de quitter les piscines du camping nous refaisons un petit tour à la résurgence d’eau chaude. Avec le froid du matin les vapeurs sont encore plus compactes et l’on n’y voit plus grand-chose.

La piste cyclable que nous avions prise pour quitter Rotorua et que l’on avait suivi toute la journée se poursuit vers Taupo. Elle nous fait passer par des coins de campagne superbes, très peu de circulation, du soleil, le pied. Un peu longue, un peu trop de grimpettes, cette étape de liaison nous fait entrer dans Taupo avec les jambes bien douloureuses.

La ville nous semble aux premiers abords très sympathique, en bordure d’un immense lac, et au loin des montagnes enneigés commencent à montrer leur nez.

Nous avons prévu demain une journée de visite autour de cette ville, beaucoup de choses à voir, évidemment en rapport avec le volcanisme, avec de bons repas la récupération devrait être totale.

J 38 - 40J 38 - 40
J 38 - 40J 38 - 40J 38 - 40
J 38 - 40J 38 - 40
J 38 - 40J 38 - 40J 38 - 40

Vendredi 14 octobre :

Au programme de la journée :

Visite du cratère de la lune, une zone où le sol s’est effondré suite à la construction toute proche d’une usine géothermique. Des fumeroles sortent du sol et indiquent des nappes phréatiques bouillantes toutes proches.

Toujours en vélo, nous rejoignons le barrage sur la rivière Waikato, la plus longue de NZ, à 14 h se déroule un lâcher d’eau, et les images sont impressionnantes.

Tout se passait pour le mieux, mais la pluie s’est invité au programme. C’est sous des trombes d’eau que nous faisons le chemin de VTT retour, en passant nous jetons un coup d’œil rapide aux gorges où passe justement la rivière.

Nous rejoindrons l’hôtel totalement trempés, mais heureux de notre journée.

Nous n’avons pas vu grand-chose de la ville, demain nous la quittons pour nous diriger vers le parc national de Tongarino, un petit tour de vile s’impose puis le trajet devrait suivre le lac une bonne partie de la journée.

Un peu trop grands pour nousUn peu trop grands pour nous

Un peu trop grands pour nous

La vallée de la luneLa vallée de la lune
La vallée de la luneLa vallée de la luneLa vallée de la lune

La vallée de la lune

J 38 - 40
J 38 - 40
Avant, pendant et après l'ouverture du barrageAvant, pendant et après l'ouverture du barrageAvant, pendant et après l'ouverture du barrage

Avant, pendant et après l'ouverture du barrage

Avant, pendant et après l'ouverture du barrageAvant, pendant et après l'ouverture du barrageAvant, pendant et après l'ouverture du barrage

Avant, pendant et après l'ouverture du barrage

Le" Tui" oiseau emblématique de la NZ qui nous accompagne tout au long de notre trajet.Le" Tui" oiseau emblématique de la NZ qui nous accompagne tout au long de notre trajet.

Le" Tui" oiseau emblématique de la NZ qui nous accompagne tout au long de notre trajet.

Les chutes de "Huka falls"Les chutes de "Huka falls"Les chutes de "Huka falls"

Les chutes de "Huka falls"

Commenter cet article

Raymonde 18/10/2016 22:57

Que c'est beau !!! Quelle chance de voir toutes ces merveilles !!! Profitez bien de ces lieux magiques et merci de partager !!!
Bisous de nous deux des Alpes