J 76 - 79 (Mt Cook)

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Samedi 19 novembre :

Etape de liaison en direction du Mt Cook. Les km défilent moins vite qu’hier, le relief y est surement pour quelque chose.

Pour rallier notre destination en 3 jours il nous faut faire 70 km par jour. Pas de camping à porté à cette distance. On demande dans un motel une idée pour planter notre tente. Ni une ni deux la boss appelle un ami qui accepte de nous prêter son champ, avec eau (on avait fat le plein avant) et toilette à disposition. Qui plus est, il nous offre 6 œufs de ses poules pour le Breakfast. Nous sommes rassurés car il est très difficile de trouver un coin sauvage pour dormir. Tous les terrains sont entourés de clôtures, et tous privés.

La végétation a totalement changé. En quelques jours, nous sommes passé d’une végétation tropicale à un végétation de montagne. Des forêts de sapin, des plateaux totalement pelés… même les moutons sembles changés, plus maigres et beaucoup moins nombreux. On a vu l’apparition de cerfs et de lama, sans doute mieux adaptés à l’altitude.

Nous avons roulé avec toujours en visu un sommet enneigé, des panneaux indiquant des stations de ski se trouvent un peu partout dans le coin. Au fait, le sommet entrevu hier n’avait aucun rapport avec le mon Cook, peut être demain aurons nous la chance de l’apercevoir ?

J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)

Dimanche 20 novembre :

On reprend la route, sous le soleil, une fois n’est pas coutume.

Première étape remarquable, le lac Tékapo. Des fleurs de toutes parts, une eau limpide et bleu… Deuxième surprise, un canal a été aménagé entre deux lacs, avec une route/piste réservée au cyclistes qui le suit sur 15 km, une ferme à saumons à même était installé sur le canal. Superbe endroit. Troisième point fort de la journée, le lac Pukaki, aussi beau que le premier. Quatrième beauté de la journée, le Mt Cook, le vrai, qui daigne se montrer en entier depuis les rives du lac. Ouf, quelle journée.

Trouver un coin pour planter le tente fut encore une fois assez galère. A 7 PM, nous trouvons enfin un coin correct pour passer la nuit, en bord de lac et face au sommet tant attendu. On n’y croyait plus, mais quel soulagement… Proche de nous, deux français, dentistes de métier, ont aussi trouvé cet endroit parfait pour passer la nuit dans leur van.

Demain derniers km pour rejoindre le camping au pied du Mont. A nous la bonne douche…

Sur la route ........Sur la route ........
Sur la route ........
Sur la route ........Sur la route ........

Sur la route ........

Lac TekapoLac Tekapo
Lac TekapoLac Tekapo

Lac Tekapo

Canal entre deux lacsCanal entre deux lacs
Canal entre deux lacsCanal entre deux lacs

Canal entre deux lacs

Lac Pukaki et Mt CookLac Pukaki et Mt Cook
Lac Pukaki et Mt CookLac Pukaki et Mt Cook
Lac Pukaki et Mt CookLac Pukaki et Mt Cook

Lac Pukaki et Mt Cook

Lundi 21 novembre :

Nuit tranquille au bord du lac. Par contre, au réveil, un vent très fort ballait la vallée, vu la direction des vagues sur le lac, les derniers 40 km vont être ne vraie épreuve de force.

Petit déjeuner pris dans la tente, on range le matériel en prenant soin de ne rien lâcher sous peine de devoir courir pour rattraper l’objet poussé par le vent. On garde le moral tout même, mais en rangeant la tente dans sa sacoche, une douleur au bas du dos m’arrache un cri de douleur, je me retrouve à genou, puis à quatre pattes, carrément bloqué. En écho, Claudine qui a compris le problème s’écrit « Ouah ! là, on est mal ! ».

Comme souvent le bon dieu des voyageurs avait tout prévu. On charge mon vélo et tous les bagages dans le van de nos voisins d’une nuit, Loïs et Clément,et c’est motorisé que j’arriverais au camping au pied de Mt Cook. Claudine pour sa part fera le trajet à vélo, toute seule, vent dans le nez. 4 h pour faire 42 km, sans les bagages, ça vous donne une idée de la force du vent.

Plutôt que le camping, pourtant fort sympa au pied des glaciers, c’est dans un dortoir (où nous serons seuls dans la chambrée) que nous avons choisi de séjourner. Rentrer ou sortir de la tente serait une épreuve trop difficile pour moi.

Nous avions prévu 3 jours ici de rando et de repos pour les jambes, nous n’avons plus le choix et devons attendre que les choses s’améliorent.

J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)J 76 - 79 (Mt Cook)

Mardi 22 novembre :

Merci les huiles essentielles, le baume du tigre, l’anti douleur et pour finir les massages (caresses) de Claudine qui m’ont permis d’effectuer la rando vers le Mt Cook aujourd’hui. Ce pic est le point culminant de la Nouvelle-Zélande. Il fait partie des Alpes du Sud et culmine à 3 724 mètres d'altitude, au-dessus du glacier Tasman. La météo a été parfaite cela aurait été dommage de rester cloué au lit.

Comme nous l’avait dit Manon (de Tahiti) le site est vraiment à tomber sur le cul… A vous de juger d’après les photos.

Nous n’avons pas osé nous baigner avec les glaçons, mais des jeunes en sortie scolaire ne s’en sont pas privés sous les encouragements de leurs professeurs.

J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)
J 76 - 79 (Mt Cook)

Commenter cet article

Laura 24/11/2016 20:33

Awesome
Et avec le Soleil !!!!! :-)

Claudine et Marcel 28/11/2016 21:07

Salut Laura,
Nous avons apprécié de parcourir ce coin sous le soleil, enfin!! On espère que nos quelques photos adoucisse ton bluzz du retour. Bises

matthieu et valérie 22/11/2016 17:25

Quelles photos magnifiques !! quel coup de coeur pour ce coin !! Marcel !! repos et prends soin de toi ! Gourmand de massages !

Claudine et Marcel 28/11/2016 21:07

Nous avons eu, nous aussi un coup de coeur pour ce lieu, si Val n'oublie pas ses chaussures, vous pourriez vous aussi le parcourir un jour!!!! Le dos de Marcel va un peu mieux.Bisous à vous 4