J 112 - 114

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Dimanche 25 décembre :

On aurait aimé assisté à un réveillon Kiwi, mais c’est un réveillon chinois qui nous accompagna pendant notre frugal repas dans la cuisine du camping. On aurait bien aimé s’assoir à leur table tant les plats étaient nombreux et appétissant, mais l’invitation n’est jamais venue.

Rouler un 25 décembre est toujours signe de tranquillité. On avait prévu une petite étape de 50 km, c’est noël tout de même !

Nous avons retrouvé la mer et ses immense plages (voir photo). Sachez qu’il y a 14 000 ans, les glaciers s’étendaient à près de 20 km au large. En d’autre termes, il fallait marchait 20 km sur  la glace pour prendre un bain. Le réchauffement à donc commencé il y a bien longtemps.

Le camping (d’état) que nous avions choisi était vraiment nul,  cher et par-dessus le marché les fameux sandfly nous ont attaqué dès la descente des vélos. Nous roulons quelques km de plus pour arriver dans un camping familial super sympa. Les voraces bestioles sanguinaires sont toujours là mais nous pouvons prendre une cabine équipée de moustiquaires, quel plaisir !

La surprise fut totale lorsque la maitresse de maison nous invita à partager leur repas de noël. Nous avions déjà manger notre casse croute mais la vue de tous ces plats et surtout des desserts nous décida à accepter. Ce fut un moment très convivial, très naturel, bien que s’exprimer et se faire comprendre n’était pas toujours facile.

En 2-3 jours nous avons vu plus de vélos voyageurs que depuis notre arrivée ici, il y a presque 4 mois. Région très attirante, début des vacances ????

Demain nous devrions passer derrière le Mt CooK, d’après nos logeurs, si le ciel est dégagé, la vue sur les montagne devrait être superbe. Si ce n’est pas le cas nous nous consolerons avec quelques glaciers, ou du moins ce qu’il en reste.

J 112 - 114
J 112 - 114J 112 - 114
J 112 - 114J 112 - 114
J 112 - 114J 112 - 114
Da la mécanique, toujours de la mécanique...

Da la mécanique, toujours de la mécanique...

Lundi 26 décembre :

Etape de liaison sans grand intérêt. On roule au milieu de la forêt, tête baissée de peur d’accrocher le casque dans les nuages, ils sont si bas ! Nous n’aurons que très peu de pluie en comparaison de ceux qui arrivent du nord.

Inutile de dire que la vue sur les glaciers sera pour un autre jour.

Hier, les Sanfly étaient si virulents que j’en ai oublié le câble antivol sur le parking, il fallait déguerpir très vite, question de vie ou de mort !

Après quelques jours de tranquillité, nous nous retrouvons dans un endroit très touristique et dans la cuisine on fait cuire plus de riz que de pattes. On aime bien se faire remarquer, pour nous ce sera hachis Parmentier.

J 112 - 114J 112 - 114
Pour voyager léger et pas cher

Pour voyager léger et pas cher

Mardi 27 décembre :

Une fois de plus la météo nous plante au camping. Les prévisions sont bonnes pour demain, une chance de plus de voir le glacier !

En attendant, on ne perd pas notre temps, lessive et internet à gogo.

Avec Google Earth on se représente bien ce que l’on aurait pu voir !  Toute l’industrie touristique de la région repose sur le glace fournie par les montagnes des environs. Je pense qu’ils ont intérêt à se recycler très vite, au train ou va la fonte je ne sais pas ce qu’ils montreront dans quelques années. Resteront les affiches et les cartes postales.

Demain on tente donc le « Fox Glacier » puis dans la foulée, à 25 km, le  « Franz Josef Glacier », soyons optimiste.

Commenter cet article

Laura 27/12/2016 23:24

Joyeux Noel !
Ah les sandflies, les seuls maitrisant l'art de te rendre fou !