Bilan de 4 semaines au Laos :

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Tout ce que l’on a raconté sur le bilan du Cambodge pourrait se retrouver dans celui du Laos à quelques détails près :

1200 km et 9500 m de grimpe. Ici on a trouvé de bien belles grimpettes et la circulation automobile nous a paru plus supportable.

L’intérêt touristique du Laos est bien plus grand ici. Le Mékong, les 4000 îles, Le plateau de Boloven, les montagnes…. On ne s’ennui pas au Laos.

Question budget, les prix sont très proches dans les deux pays.

Question météo, aucune pluie non plus mais on a eu plus chaud, c’est peut être l’effet de la saison qui avance vers les grosses chaleurs.

Question Internet, les Laosiens sont en retard par rapport au Cambodge, les liaisons étaient bien là mais les débits étaient souvent très faible.

Un point négatif tout de même pour le Laos, les gens nous ont paru moins sympa qu’au Cambodge. Rien de dramatique, il faut dire que les Cambodgiens avaient mis la barre très haut, mais la différence nous a sauté au yeux dès le passage de la frontière et cela s’est confirmé par la suite. Je ne vous parle pas du serveur ou vendeur qui ne décolle pas de sa chaise avant d’avoir terminé son jeu sur son Smartphone, vraiment très agaçant !

Vous l’aurez compris on a préféré le Laos au Cambodge, a suivre…. La Thaïlande.

Commenter cet article

odile et nano 09/03/2017 19:39

nous venons de découvrir votre blog. Que de belles aventures...
régalez vous pour la suite: la Thaïlande... nous en gardons un très beau souvenir, 32 ans après...
cela a sûrement changé.
on vous embrasse. Odile et Nano- Lou Repaou- Aujols

Marcel et Claudine 10/03/2017 14:06

Salut vous deux,
Toujours contents d’avoir de nouveaux lecteurs, ça motive pour allumer l’ordi, le soir, quand les yeux se ferment à cause de la fatigue (ou de la bière indispensable pour la récupération).
Les changements en 32 ans doivent être énormes. Sur les photos et dans les textes vous ne reconnaîtrez sans doute pas grand-chose.
Bonne sortie d’hiver et vive le printemps.
Amitiés