J 203 - 207

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Dimanche 26 mars :

L’étape d’aujourd’hui était prévue difficile, en cause deux belles bosses. Sur les 70 km, nous avons subit 60 km de travaux. De sacrés travaux, passage de la route de 2 voies à 4. Caterpillar, bull, camion… tout cela dans une sacrée ambiance super bruyante et poussiéreuse. Nous sommes dimanche mais la circulation des camions vers le Myanmar ne s’est pas ralentie pour autant. Les ouvriers nous saluent et nous encouragent, franchement je préfère être à ma place qu’à la leur.

Il n’y avait pas la « sea », pas non plus le « sex » par contre le « sun » était bien là. On n’a pas calculé le nombre de litre de liquide que nous avons ingurgité, cela nous ferait peur… A un moment le soleil est passé derrière un petit nuage, la température est passée de 48 à 36. On aura tout de même grimpé 1500 m, vous l’aurez compris, cette journée sur la route nous a particulièrement couté.

Au sommet d’une côte, un superbe temple au pied d’une falaise nous permis de souffler un peu, le calme n’était pas de mise car la coutume ici consiste à klaxonner en passant devant les bâtiments, je vous dis pas le vacarme.

Vers la fin du parcours, alors que nous étions en descente nous avons vu un cycliste, dans l’autre sens, complètement « oxy », les bras en croix à l’ombre d’un parapet. S’il avait su ce qui l’attendait il aurait fait demi-tour et aurait pris un bus !

Nous avions repéré au bout d’une route en cul de sac, dans un parc national, une guesthouse isolée. Une fois arrivés nous avons eu l’agréable surprise de trouver un terrain de camping, gratuit qui plus est, avec herbe verte, toilettes, douches chaudes, tables et bancs … le tout au bord d’un torrent et proche de superbes cascades. Quel plaisir de trouver ce coin, si calme et reposant après cette dure journée, surtout que la GH était carrément nulle.

J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207

Lundi 27 mars :

Depuis plus de 2 mois d’Asie, c’est la première journée que nous passons sous un ciel couvert. La température à dépassé péniblement les 30 °, quel régal. De plus la route était parfaitement plate et la circulation réduite. Tout l’inverse d’hier. La petite route que nous avons suivie, proche d’une rivière était donc très agricole. Gros changement avec ces derniers jours où nous avons vu que des forêts cramées et en friche.

La ville de Kamphaeng Phet ressemble à une métropole européenne, grandes avenues, hyper marché, centres commerciaux, seul le marché nous rappelle notre présence en Asie. Une rivière la traverse (pas très propre d’ailleurs) et de belles installations permettent aux enfants de venir s’éclater dans l’eau ?

Ce soir ce fut soirée Pizza ! Si ce n’est les magnifiques serveuses thaï, on se serait cru en Italie.                                                                                                                              

J 203 - 207J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207

Mardi 28 mars :

Toujours grâce à l’application Maps Me, nous avons pu trouver des routes de campagne vraiment désertes. Chose étonnante, le revêtement sur ces routes est parfaitement bon. Toujours beaucoup d’agriculture, canne à sucre, manioc, maïs, papaye… la mécanisation est bien présente en comparaison du Cambodge/Laos.

La route était plate, nous avons bouclé nos 93 km sans trop d’efforts avec 2 h 30 de pose à midi.

Un cabanon neuf et très bien équipé dans une guesthouse nous accueille ce soir, en pleine campagne, les proprios sont adorables et nous sommes encore plus contents qu’eux d’avoir trouvé un tel logement climatisé. Nous avons même pu nous approvisionner en bière, le luxe !

J 203 - 207J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207

Mercredi 29 mars :

6 h 10 du mat et nous sommes déjà sur nos bécanes. Côtes prévues vers midi, les nuages d’avant-hier ne sont jamais revenus, grosses goutes de sueur à venir !

L’option vélo de Maps Me nous a fait passer par une petite route, voire chemin, histoire de traverser une Taïlande hors des sentiers battus. On retrouve les plantations d’hier aux quelles on rajoutera les ananas. Ici la canne à sucre se ramasse à la main, tout comme l’arrachage ou la plantation de manioc. On retrouve également un décor vallonné parsemé de collines, très agréable.

L’hôtel de ce soir est immense, plusieurs hectare et des centaines de logements, des salles de spectacle, des restos, des bars, une tyrolienne au dessus d’un petit lac, des cabanons dispersées dans la nature, petite rivière, piscine, équipement de sport… mais nous sommes tout seul. Nous avons même eu du mal à trouver une piaule assez clean pour nous accueillir. A notre arrivée on avait même eu du mal à trouver le gérant, peut être était-il à la sieste avec la gérante ? C’est vraiment du gâchis, la nature autour de nous, arbres et oiseaux, est vraiment magnifique, dommage pour eux que ce lieu ne soit pas au catalogue des tours opérators car il est évident qu’ils ont du mal à l’entretenir.

Au moins nous ne serons pas gênés par la télé du voisin !

J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207
J 203 - 207

Jeudi 30 mars :

Encore une étape bien sympa sur des routes et pistes hors des grandes routes, en pleine campagne ou en bord de lac.

Cela fait une dizaine de jours que nous ne voyons plus aucun touriste. Il n’y a rien de transcendant dans ce que nous traversons, par contre on y est bien. Les gens nous saluent, les enfants rient à notre passage, ils n’ont certainement jamais vu des touristes sur des vélos, tout comme les chiens qui nous coursent régulièrement.

L’inconvénient de cette absence de touriste se ressent au moment de se faire comprendre. Heureusement que dans les restos les menus comportent des images et que la bière « Chang » se prononce de la même façon en français et en Thaï.

Nous vivons nos derniers jours de vraie Thaïlande, profitons-en !

 

J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207
J 203 - 207J 203 - 207

Commenter cet article

Raymonde 08/04/2017 21:47

Coucou les amis !!! Profitez bien de ces magnifiques paysages !!! C'est très beau cet endroit et merci de partager tant de beautés !!! Bises de nous deux des Alpes. A +
Raymonde et Jean-Noël