Bilan général de 8 mois de balade

Publié le par MARCEL ET CLAUDINE

Bilan sur 8 mois de voyage :

Nous repartons avec des images et de souvenirs plein la tête. Il nous faudra reprendre le blog à tête reposée pour en apprécier pleinement l’étendue.

Le bilan du voyage est largement positif. Les deux régions parcourue était diamétralement opposées, c’était voulu, on n’a pas été déçu.

Dans les 4 pays que nous avons parcourus, nous avons toujours rencontré des gens sympas, serviables, nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité. La barrière de la langue a souvent été un handicap surtout dans les campagnes , mais toujours résolu par un sourire et le langage des signes. Quant aux décor vous avez pu vous rendre compte que le voyage en valait la peine incontestablement.

Le bilan kilométrique journalier n’est pas extraordinaire. En gros 40 Km/jour sur l’ensemble des 8 mois. En Amérique du sud nous avions pédalé le double.

En Nouvelle Zélande ce sont les dénivelés très raides qui nous ont ralentis. La météo également avec beaucoup de pluie et de froid n’a pas arrangé la situation. En Asie c’est incontestablement la chaleur qui nous a le plus pénalisés, impossible de rouler après 12/13 h. Les rares fois où nous l’avons fait nous avons vraiment souffert. La pollution du nord du Laos et de la Thaïlande a même failli faire tourner cours à notre aventure, nos poumons n’ont vraiment pas apprécié. D’ailleurs si nous avions continué à pédaler, ici, dans le sud où la circulation est de nouveau très intense, les problèmes de santé (essoufflement, fatigue anormale et palpitations) seraient très vite revenus.

A propos de notre circuit à vélo, ce qui nous a le plus dérangé (euphémisme) concerne la circulation automobile. Intense voire insupportable sur la plupart des routes. Nous étions en permanence à la recherche de petites routes, voire pistes, quitte à faire plus de km, pour éviter autant que possible les voitures et camions (et scooters en Asie). Souvent la joie de pédaler se transformait en rejet de la route, pas très bon pour le moral et pour appuyer sur les pédales. Voyager à vélo ne serait pas si difficile si nous étions tous seuls sur les routes, un peu ce que nous avons connu en Amérique du sud. Pour retrouver une telle situation, il faudra attendre quelques décennies, afin que les réserves de pétroles s’épuisent. Malheureusement il sera trop tard pour nous, c’est bien dommage.

Après 10 000 km, nous en sommes convaincus, dans un voyage à vélo ce ne sont pas les km parcourus qui fatiguent mais les conditions de circulation. La pollution de l’air (poussière et oxyde de carbone), le vacarme incessant, la peur au ventre de se faire percuter par un véhicule sont les vraies difficultés. Nous n’avons que très rarement eu mal aux jambes (à part les premiers jours), par contre le moral dans les chaussettes à cause d’une circulation débile, très souvent.

C’est un fait de société, la Terre fonctionne au pétrole, pays riches, pays pauvres, c’est la même chose, c’est la même frénésie débile. Ici on a vu des gens prendre leur scooter pour faire 40 m !

Dans les pays pauvre, évidemment les voitures sont plus vieilles, le carburant est certainement de moins bonne qualité, les contrôles techniques inexistant, résultats les vélos ou plutôt les cyclistes souffrent ! Est-ce pour cela que nous avons rencontré très très peu de cyclonomades ? Pourquoi pas ?

Pour notre prochain départ, nous sommes vraiment tristes d’abandonner nos bécanes, elles nous suivront évidemment, mais ce ne sera pas la même chose, et pour parler franchement, nous avons un peu peur du résultat. A suivre donc dans un prochain blog, si tout se passe comme prévu.

Commenter cet article

Fred et Benoit 10/06/2017 04:49

On pense à vous, merci de nous faire voyager!!
Vous êtes nos héros. Prenez soin de vous.

Des bises
Fred et Benoit

Fred et Benoit

Fred et Ophélie 08/05/2017 01:53

Hello les amis
On est super déçu de ne pas avoir eu l'occasion de vous revoir sur les routes. On était si proche.
Alors quelle est la suite de votre programme ? Retour en France ?
Si vous hésitez pour la suite de votre voyage, on vous recommande d'aller au Japon. Super paysage, gens adorables, bouffe super bonne et routes calmes (beaucoup de tunnel )
Gros bisous
Fred et Ophélie dit Les Panardos

Raymonde 02/05/2017 17:26

Fin de celui-ci et début imminent d'un autre tout aussi plein de belles choses à découvrir; J'espère que le voyage c'est bien passé et que vous arrivez en France en pleine forme et près pour un nouveau départ ...
Gros bisous des Alpes de nous deux
Raymonde

Isabelle 02/05/2017 16:10

Coucou les Cyclistes !
Vous nous avez encore fait rêver avec vos récits et je suis sûre que vous allez vous éclatez tout autant avec votre nouveau bolide à 4 roues ! De nouvelles expériences, Soviétiques et mécaniques en perceptive... Ca va vous changer de la Thaïlande mais au moins, vous aurez bien bien moins chaud !!! Hi hi ! Quoi que.... Après 2/3 shots de Vodka, vous devriez trouver les Russes aussi souriants que les Thaïs ! Plein plein de bisous de nous et au plaisir de vous lire très très vite
Isa et les Guerin